La Cesta Punta : la discipline de pelote basque la plus spectaculaire

Au Pays Basque, on pratique 15 disciplines différentes de pelote basque depuis le XVIIIè siècle. Mais la pratique la plus spectaculaire reste sans nul doute : la Cesta Punta. 

Saint-Jean-de-Luz accueille chaque été une compétition internationale : "Les Internationaux de Cesta Punta" réunissant les meilleurs joueurs locaux et mondiaux.

La Cesta Punta, c'est quoi ?

Origine

Le "Jeu de Paume" serait à l'origine de toutes les disciplines de la pelote basque. Mais il sera fortement adapté et ré-interprété par les basques. Une des évolutions importantes est l'abandon du jeu direct pour l'indirect, c'est à dire que les adversaires ne jouent plus en face à face mais lancent la pelote contre un mur appelé fronton. 

L'arrivée du caoutchouc au XIVe siècle fera évoluer le sport. Les pelotes auront davantage de rebond. Cela permettra de créer de nouveaux "instruments" pour jouer comme la fameuse Chistera.  

Le Chistera ou Xistera

Photo
Photo : © Emilie

Le chistera est l'alliance d'un gant en cuir et d'un panier en osier. Il mesure environ 50 cm et est recourbé. Les matériaux utilisés sont des matériaux naturels : du cuir pour le gant, dans lequel le joueur enfile les 5 doigts séparément et du bois pour le panier. Différentes sortes d'essence sont nécessaires dans la fabrication du panier : de l'osier, du châtaignier, du frêne et du hêtre. 

La fabrication du gant de cesta-punta expliquée par Patxi Tambourindeguy de l'atelier Ona Pilota à Bidart.

Le Jai Alai

 

La Cesta Punta se pratique sur un fronton appelé Jai Alai. Il mesure entre 50 et 56 mètres

C"est une aire de jeux qui possède 3 murs :

  • le frontis aussi appelé le mur de frappe
  • un mur perpendiculaire
  • un mur de fond

La surface de jeu s'appelle la Cancha. Elle est divisée en plusieurs parties : des cuadros de 4 mètres chacun et numérotés à partir du frontis. Ils servent à délimiter les distances à respecter pendant la partie.

Les règles de la Cesta Punta

2 équipes de 2 joueurs s’affrontent en 2 manches (sets) de 15 points et une troisième manche en 5 points si exæquo.

Si vous souhaitez devenir un incollable des règles de la cesta punta, nous vous proposons des vidéos explicatives.

EN SAVOIR

Le Cesta Punta du Pays Basque à l'Argentine

L'arrivée de la pelote basque en Argentine

Depuis bien des années, les basques étaient partis vers l'Amérique Latine. Déjà dans les bateaux de Christophe Colomb puis plus tard pour devenir berger et travailler dans les pampas.

C'est ainsi que Chiquito de Eibar qui arrive en 1884 en Argentine va faire connaître la pelote basque et professionnaliser ce sport.

Encore aujourd'hui, il est possible de trouver des frontons dans les villages argentins et plus largement en Amérique du Sud.  

Naissance de la Cesta Punta

Le joueur de pelote basque Melchior Curutchague, originaire du Pays Basque, émigre en Argentine. Il va créer en 1888 à Buenos Aires un gant en cuir prolongé d’un panier recourbé pour soulager sa main blessée. Ce gant recourbé sera l'évolution de la chistera, apparue au Pays Basque en 1857. Il possède alors un panier destiné à recevoir la pelote avant de la renvoyer par la pointe. D’où le nom Cesta qui signifit "panier" en basque et Punta qui veut dire "pointe". On appelle ce gant également "le grand chistera".
Le gant a été vite adopté, lorsque les joueurs se sont rendus compte que cela permettait de renvoyer la pelote avec plus de vitesse encore.

La Cesta Punta arrive en France

Il faudra attendre 1958 pour que la Cesta Punta arrive en France et intègre les Championnats du Monde de pelote basque à Hossegor. Trés critiquée à ses débuts, la discipline est aujourd'hui toujours aussi vivante et pratiquée par de véritables champions. 

La Cesta Punta est toujours considéré comme un sport professionnel à Miami ou Mexico et certains joueurs basques sont partis s'installer las-bas pour en vivre, à l'instar d'un des plus grands champions de la discipline Eric Irastorza.

La Cesta Punta : un sport très, très rapide

C’est le sport de balle le plus rapide au monde. 

Pour vous le prouver, il y a peu, Iñaki Goikoextea, joueur espagnol multiple champion du monde de la discipline, s’est confronté à Dani Pedrosa, pilote de moto GP pour savoir qui de la pelote ou de la moto allait le plus vite. Et c'est la pelote qui a gagné avec un lancer a été chronométré à 313 km/h.

Photo
Photo : © Red Bull

Mais au-delà des records de vitesse, il est plus encore plus important de parler de la discipline qui est certainement la plus spectaculaire mais surtout la plus esthétique de la pelote basque.

La chistera oblige le joueur à pratiquer une certaine gestuelle des plus gracieuse et acrobatique pour pouvoir receptionner et renvoyer la pelote.

Ainsi les joueurs doivent bien souvent se contorsionner, se jeter au sol, grimper au mur ou encore au rideau dans une aire de jeu immense qui mesure plus de 800 m².

Voir une partie de Cesta Punta reste toujours un moment mémorable.

Voir de la Cesta Punta

S'initier à la Cesta Punta

Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque

Newsletter footer

En cochant cette case, j'autorise l'Office de Tourisme Pays Basque à collecter mes données aux fins d'envoi de lettres d'information. J'ai pris connaissance du fait que l'Office de Tourisme Pays Basque a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici.