Photo
Photo : © Château Urtubie

Le Château d'Urtubie

Urtubieko gaztelua

Situé à Urrugne, à l'entrée du village, le Château d'Urtubie est un monument historique rare car il y a peu de châteaux au Pays Basque d'autant plus aussi bien conservé.

Laurent de Coral nous invite dans sa demeure du Château d'Urtubie pour une visite à la fois de son histoire mais aussi de son futur autour d'activités originales.

Photo
Photo : © Sud Ouest - Chopin Jean Daniel

C'est à 36 ans que Laurent de Coral devient le nouveau propriétaire du Château d'Urtubie, à la suite de son père. Il est la 24ème génération propriétaire de ce château emblématique de la Côte Basque.

Aujourd'hui, il nous présente cette belle demeure et les nombreux projets qu'il a mis en place pour faire vivre ce bel élément du patrimoine basque.

L'HISTOIRE DU CHÂTEAU D'URTUBIE

Effectivement, le château d’Urtubie est un lieu important de l’histoire locale mais il a aussi joué un rôle dans notre histoire nationale et a toujours appartenu à la même famille.

Ses pierres racontent plus de six siècles de l’histoire du Pays Basque. C’est le roi Edouard III d’Angleterre, duc d’Aquitaine qui autorisa en 1341 la construction du château d’Urtubie pour contrôler la route vers l’Espagne.

A l’issue de la guerre de 100 ans, les anglais quittent l’Aquitaine et en 1463, le roi de France, Louis XI vient s’installer quelques jours à Urtubie pour rencontrer le roi de Castille et le roi d’Aragon. Il quitte Urrugne après avoir obtenu, pour la couronne de France, le Roussillon dont les villes les plus connues sont Perpignan et Collioure. Il est tellement content de son séjour qu’il emmène avec lui le seigneur d’Urtubie qui devient son chambellan et qui a la bonne idée d’emmener avec lui à Paris son fils, Louis, qui sera élevé à la cour avec le futur Louis XII. Les années passent et les membres de la famille d’Urtubie occupent des fonctions de plus en plus importantes. En 1659, la paix est signée avec l’Espagne et le château subit des travaux d’agrandissements et d’embellissement qui se terminent en 1743.

Après la révolution, au début du XIXe siècle, le maréchal Soult installa son poste de commandement à Urtubie pour tenter, sans succès, de bloquer l’armée anglo-espagnole commandée par Wellington qui s’apprêtait à envahir la France.

C’est en 1830, lors de l’arrivée de Louis-Philipe au pouvoir, que le château d’Urtubie devient la propriété de François-Louis de Larralde-Diusteguy, dernier descendant d’une riche famille d’anciens corsaires et petit-fils de Jeanne-Marie d’Urtubie. Sa fortune lui permettra de rénover luxueusement les intérieurs d’Urtubie tout en respectant son architecture si particulière qui date des XIVème, XVIème et XVIIIème siècles.

Le château est aujourd’hui certes un monument historique et un site de visite mais il se veut avant tout une maison vivante dans laquelle j’habite avec ma famille.

Après avoir terminé mes études de droit et de finance, j’ai passé 10 ans dans une banque à Paris mais au décès de mon père, en 1996, nous sommes revenus, mon épouse et moi, nous installer à Urtubie qui a toujours été habitée par la famille depuis 24 générations ce qui est assez rare. Afin d’entretenir ce monument historique onéreux et le faire vivre, l’ouverture au public s’est imposée six mois par an alors que mon père ne l’ouvrait au public que du 14 juillet au 31 aout et cela depuis 1981. 40 ans déjà…!

Visites du Château d'Urtubie

D'avril à octobre le Château d'Urtubie ouvre ses portes au public.

Précédée d'une visite guidée des extérieurs, la visite des intérieurs est libre : il est ainsi possible de découvrir des meubles du XVI au XIXèmes siècles, tapisseries de Bruxelles, d'Aubusson, de Beauvais, portraits de la famille d'Urtubie, trophées de chasse.

La chapelle du XVIIe, l’orangerie du XVIIIe siècle et le parc et ses jardins à l'anglaise du XVIIIe complètent le patrimoine de ce site.

Tarifs :

EN SAVOIR +

Bien plus qu'un monument historique

Faire vivre le lieu

Faire vivre un tel lieu est un challenge quotidien car je souhaite qu’Urtubie soit autonome.

Gérer un monument historique doit être une passion car on ne compte pas ses heures. Nous sommes tributaires des recettes de l’hôtellerie, des entrées de la visite et nous misons aussi beaucoup sur la boutique et les produits Dalzate. Un tel lieu demande également du personnel qui travaille sur place toute l’année pour l’entretien du parc mais il faut également en saison des femmes de ménage, des guides et une personne spécialement formée à l’Escape Game. La totalité des bénéfices sont réinvestis pour l’entretien du site ou mis en réserve en prévision des gros travaux à venir.

Nous avons aujourd’hui réussi à diversifier notre clientèle et toutes les générations semblent heureuses de venir à Urtubie. Ce que nous souhaitons maintenant avec mon épouse, c’est qu’Urtubie soit plus qu’un château que l’on visite une fois pendant ses vacances mais un lieu où l’on aime revenir régulièrement en famille ou entre amis car chacun peut y passer un bon moment.

En plus de l’Escape Game et du jeu de piste, des jeux d’antan en bois ont été installés depuis l’été dernier dans le parc. C’est une activité récente qui a fait le bonheur des petits et des grands. Notre souhait serait de développer le nombre de ces jeux.

En effet, c’est avec joie que j’ai prêté le parc d’Urtubie et son orangerie à Anne Etchegoyen. J’ai une grande admiration pour cette artiste.

J’ai créé avec mon épouse et mes enfants un fond de dotation qui est une structure juridique proche de la fondation. Il nous permettra de développer le mécénat. Son objet principal est la mise en valeur du site classé du château d’Urtubie mais aussi l’accueil d’événements culturels.

Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque

Newsletter footer

En cochant cette case, j'autorise l'Office de Tourisme Pays Basque à collecter mes données aux fins d'envoi de lettres d'information. J'ai pris connaissance du fait que l'Office de Tourisme Pays Basque a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici.