Photo
Photo : © Getari enea

Getari enea : le cinéma de Guéthary

Getari enea : getariako zinema

Entretion avec Christelle Vessot, directrice du cinéma de Getari Enea qui nous présente toutes les activités de ce lieu multi-culturel.

Photo
Photo : © Journal sud ouest

Je suis Christelle Vessot, je m’occupe de diriger le nouveau lieu culturel de Guéthary adossé à un cinéma art et essai.

C’est une toute nouvelle expérience je dois dire, jusqu’ici je me suis occupée de la production et organisation d’événements comme le Black & Basque à Bayonne et le Bal2vieux à Guéthary. De formation lettres et langues et marketing international, j’ai toujours eu ce goût de créer des événements pour rassembler du public autour de projets artistiques pour créer des rencontres. Cette fois, l’événement est sur l’année !

 

La salle de cinéma me passionne pour le contact qu’elle crée entre les gens, pour la vie que génère le lieu, pour l’expérience collective créée par les films. Ici, ma mission est d’essayer de créer cette magie, en coordonnant les programmes d’un cinéma ouvert tous les jours, en prévoyant des événements liés au cinéma mais pas seulement. Getari Enea organise aussi des concerts, des expositions et des ateliers ou stages de pratique artistique pour les jeunes autour de la photo, la vidéo, la gravure mais aussi la bidouille numérique. Mon objectif est véritablement que ce soit un lieu culturel de proximité ouvert à tous, où se crée du lien social mais aussi des surprises ! Un lieu qui donne envie de se laisser porter par des émotions ! C’est un magnifique lieu où les spectateurs viennent effectivement parce qu’ils s’y sentent bien.

Quelle est l’histoire de ce cinéma ?

Getari Enea est un lieu historique dans le village. Construit en 1935 par des bénévoles de la paroisse, comme c’est souvent le cas pour les petits cinémas au Pays Basque, ce bâtiment a été le lieu de nombreuses fêtes de village pour toutes les générations. Construit comme un théâtre d’abord avec un balcon style néo-basque, il est devenu un cinéma géré par des bénévoles pour des séances estivales. Il a fonctionné ainsi jusqu’en 2001 mais face à l’impossibilité de réaliser les travaux de mise en conformité pour l’accueil du public, il a dû fermer. En 2016, alors que le propriétaire s’apprêtait à vendre le bâtiment, Les Amis de Getari Enea se sont constitués en association pour sauver le lieu. En 3 ans, ils ont rassemblé des compétences pour choisir le projet culturel qui correspondait au plus près des aspirations des habitants du village et du territoire, ont fait dessiner un projet, ont établi le budget et se sont mis en route pour chercher les financements et constituer les dossiers pour la réouverture de Getari Enea avec l’exploitant.

Il a pu rouvrir en février 2020 après des gros travaux de réhabilitation. L’idée a été de reconstruire un cinéma de proximité ultra confortable autant au niveau des fauteuils que du son, modulable en salle de spectacles, adossé à un programme d’activités et d’ateliers satellites. Un cinéma à taille humaine, élégant et chaleureux avec une visée d’accessibilité pour tous.

Comment s’est passée la rénovation ?

La partie travaux a pris une année complète sous la maîtrise d’ouvrage des Amis de Getari Enea. Commencés en février 2019 après le démontage des anciens fauteuils, ils ont été achevés en février 2020. Ce furent des gros travaux car il fallait réussir à conserver l’âme du lieu avec le balcon par exemple et en même temps, mettre en place les conditions optimums pour le cinéma, conformément aux règles du Centre National du Cinéma. A chaque fois, ce sont des spécialistes qui ont été sollicités, d’abord pour les études de maîtrise d’énergie ou du son, puis pour la réalisation des travaux. Une partie des travaux a permis aussi d’impliquer des personnes en réinsertion. Tout le projet a été réalisé par des entreprises locales et le budget a été rondement bouclé grâce aux soutiens prodigieux de plus de 400 familles en plus des subventions de la Mairie, de la Région Nouvelle Aquitaine et du CNC. Ce petit cinéma était désiré depuis plus de 20 ans…

Quel est le projet culturel de votre lieu ?

Le projet est centré autour d’un cinéma de proximité ouvert à l’année, avec la programmation de 4 films par semaine au minimum et 4 à 5 séances par jour. Un axe art & essai principalement, avec des films d’auteur ou artistiques, intégrant des projections jeune public et des animations variées comme des conférences, des débats, des rencontres. En été, nous montons des petits festivals et projetons aussi des films plus grand public. A côté de tout ça, et c’est ce qui a séduit encore plus l’ensemble des habitants et des institutionnels, le projet de Getari Enea tente d’établir des ponts entre les disciplines artistiques pour devenir à sa mesure, un vrai pôle de création, de diffusion et de rencontres intergénérationnelles. Avec l’idée d’en faire un lieu innovant mêlant les savoir-faire et les générations grâce à des ateliers créatifs et numériques autour de la photo, du jeu vidéo, du court-métrage mais aussi de la sérigraphie ou de la gravure…

Quels sont les films que vous projetez ?

La programmation de Getari Enea est éclectique avec une très grande place dédiée à l’art et essai.  Généralement, on définit l’art et essai en opposition aux cinéma grand public avec les grosses productions, etc. Ici à Guéthary c’est une salle indépendante où sont projetés des films d’auteur, tous en version originale et sous-titrés en français, des films avec une ouverture sur le monde, dirons-nous. Un mix entre films grand public quand même et d’autres plus exigeants. Des sorties nationales, des films d’animation, des documentaires, des courts-métrages. Des formats divers, des narrations variées. Des films autour desquels sont organisés des avant-premières en présence de l’équipe des films, des soirées thématiques parfois en partenariat avec des associations, des rencontres, des conversations, des ateliers, des moments de partage aussi avec un goûter, un dîner, un brunch. Getari Enea est un mono écran, c’est à dire qu’il n’y a pas de lutte possible contre les multiplex ou les plus grands cinémas, cela n’a pas d’intérêt pour nous. Nous avons choisi de défendre ce cinéma de proximité pour renforcer le lien intergénérationnel, pour favoriser les débats de citoyens, pour donner accès à tous à un cinéma de qualité avec des animations diversifiées et nous avons particulièrement soigné l’expérience avec une salle très belle en bleu, des fauteuils très confortables avec une très belle qualité de son. Et puis oui, il n’y a pas de pop-corn à Guéthary. Le maïs reste dans l’arrière-pays pour nourrir les poules ou fabriquer du pain. Nous, nous avons les cookies de Virginie et les gâteaux de Mamita.

Au regard de la programmation, qu’en est-il des scolaires, notamment pour les ikastola ?

Nous développons une programmation art et essai tout au long de l’année à destination des enfants à partir de 2 ans en nous appuyant sur les propositions des distributeurs spécialisés. Notre projet est de participer à leur ouvrir un regard sur le monde, en adaptant le son à leurs oreilles, en fournissant des rehausseurs aux plus petits. Puis nous essayons d’accompagner le plus souvent possible ces projections par des ateliers créatifs ou des goûters pour prolonger l’expérience. Pour ceux dont c’est la première fois, nous marquons l’événement. Tous les ateliers créatifs sont organisés avec des intervenants artistes ou éducateurs de la petite enfance.

Pour les scolaires, nous sommes organisés pour les recevoir lors de séances spéciales en langue basque et en français pour chaque section de l’école. Soit le film rentre dans un projet pédagogique en concertation avec l’établissement scolaire, soit c’est l’occasion d’aborder des grands thèmes de société avec une autre approche, peut-être moins scolaire. Ce sont nos plus petits spectateurs mais en fait, ils sont les plus importants car ils sont nos grands spectateurs de demain !

Que conseillez-vous à des enfants ? Et à des adolescents ?

Pour les enfants, nous avons plusieurs options. D’abord le cinéma à partir de 2 ans avec un atelier ou un goûter selon le film. Les parents qui accompagnent bénéficient grâce à leur enfant d’un tarif spécial « accompagnant » justement. Ensuite, en vacances, à partir de 7 ans généralement, nous avons des ateliers créatifs en photo, collage et peinture. Pour les pré-ados et adolescents, en plus du cinéma, nous avons des ateliers numériques et artistiques qui permettent la rencontre avec un artiste par exemple. On peut faire un atelier de graff mais aussi un atelier de bidouille numérique pour apprendre à tirer parti de l’obsolescence et fabriquer un robot qui dessine ou un objet sonore. Et bientôt, on va faire du jeu vidéo aussi. Parce que le graphisme est souvent intéressant, parce qu’à partir d’un jeu vidéo, on découvre la capture du mouvement, le codage, le programme informatique, etc.

En plus du cinéma, quelles sont les animations que vous proposez au public ?

En marge du cinéma ouvert pour au moins 47 semaines de l’année, nous avons réfléchi à une programmation complémentaire en créant des ponts avec d’autres disciplines artistiques. Nous organisons des expositions, mais aussi des conférences avec des films la plupart du temps mais pas nécessairement, des rencontres avec d’autres artistes plasticiens, des concerts en petit module, des soirées sans images mais qui nous font voyager avec le son. Dans notre espace disposé en plusieurs salles, nous avons la possibilité d’accueillir des résidences d’artistes et des ateliers créatifs, qu’ils soient en arts plastiques ou numériques. Notre jardin extérieur offre aussi une des plus belles vues sur l’océan, parfaite pour profiter d’un avant-film ou après film avec un goûter ou un apéritif. Certains disent que Getari Enea est un petit bijou…

Je confirme que ce cinéma est un petit bijou ! C’est un cinéma mais pas que ?

En marge de toute la programmation culturelle du lieu, nous proposons de privatiser le lieu sur plusieurs espaces : idéalement situé dans le village, le cinéma peut être loué pour un séminaire, une conférence ou un lancement de produit, la grande salle du bas étant équipée pour recevoir les réunions d’entreprises ou les assemblées générales. Il peut s’agir aussi de team buildings comme certaines entreprises demandent, non pas autour d’une épreuve sportive mais en profitant de la transversalité de nos activités artistiques. Nous pouvons proposer des solutions de location sur mesure avec une petite restauration ou une simple collation.

Pour finir, pouvez-vous me donner 3 mots pour qualifier votre lieu culturel ?

Engagement, proximité, bienveillance.

 

Infos pratiques

Argibide praktikoak

Adresse : 77 rue de l’église – 64210 GUETHARY

Téléphone : 05 59 22 50 85

Site web : www.getarienea.com

Accessible à tous avec 6 places pour personnes à mobilité (4 dans la salle et 2 au balcon) place de parking devant le cinéma et accès à tout le bâtiment par ascenseur.

Ouvert tous les jours, 4 séances par jour.

Tarifs cinéma :

 

 

 

Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque

Newsletter footer

En cochant cette case, j'autorise l'Office de Tourisme Pays Basque à collecter mes données aux fins d'envoi de lettres d'information. J'ai pris connaissance du fait que l'Office de Tourisme Pays Basque a mis en œuvre une politique de protection des données à caractère personnel accessible ici.